Contribution à la construction du nouveau parti anticapitaliste

Par le collectif Lyon Croix Rousse / Presqu’île Préambule Cette contribution n'est évidement pas exhaustive mais reflète les débats et réflexions que nous avons eues au sein du collectif et les priorités que nous pensons nécessaires de mettre en avant . Introduction Il y a urgence. Aujourd’hui, l’extension du capitalisme, le règne du profit et de l’arbitraire n’ont plus de limites. Les espaces de contre pouvoir, de liberté et d’égalité sont menacés. La démocratie elle-même est en danger. Nous ne pouvons plus nous contenter des réformes palliatives au système proposées par la gauche libérale. Il est plus que nécessaire, dans ce contexte, de construire une véritable force de gauche anticapitaliste. Dans ce sens, la LCR a pris l’initiative d’élargir sa base militante, en prenant le risque de changer de nom et de s’auto dissoudre : malgré ses bons résultats électoraux aux présidentielles et aux municipales, elle a pris conscience de ses limites et de la nécessité de son élargissement. C’est pourquoi nous, militants ou simples citoyens de gauche répondons favorablement à l’appel d’Olivier Besancenot et de la LCR.

Vos données personnelles

Conformément à la loi " Informatique et libertés " n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous êtes informé que : Ce site ne recueille aucune donnée personnelle vous concernant lors de votre navigation, à moins que vous n'ayez volontairement créé un " compte utilisateur " vous identifiant. La création d'un " compte utilisateur " est facultative. Toutefois, si vous n'en possédez pas, vous ne pourrez pas accéder aux parties privées ou restreintes du site.

Appel Constitutif "Union 69"

Union (69) Pour un nouveau parti anticapitaliste La bataille en commun lors du référendum contre la constitution européenne a fait naître chez beaucoup l’espoir de d’une gauche anticapitaliste unie. Cet espoir n’a pas pu se réaliser lors des échéances électorales qui ont suivi. Pourtant l’attente reste forte. Dans ce contexte, l’appel d’Olivier Besancenot et de la LCR, à la création d’un nouveau parti anticapitaliste est bienvenue. Nous avons décidé d’y répondre et d’agir ensemble dans ce sens. Nous sommes un groupe d’une quinzaine de syndicalistes, militants politiques et associatifs d’entreprises de la chimie du Rhône. Nous sommes convaincus que les résistances sociales dans toute leur diversité sont essentielles (de la lutte des salariés SNCF pour les retraites à la défense des sans papiers avec RESF, etc. ..) De leur issue dépend tout le reste. Mais elles ne suffiront pas : il manque un débouché politique, une vision d’ensemble. Le système que nous subissons aujourd’hui laisse apparaitre un décalage croissant entre les besoins humains et la logique du profit. Ceci, combiné au vide laissé à gauche nous conduit à nous rassembler en vue de créer un nouveau parti politique.
S'abonner à