Vous trouverez 1841 documents d'archives en ligne

Vous êtes ici : Accueil >> Bibliographie, chronologie, fonds et liens >>
Bibliographie
- n°
- Date :

Vous pouvez commander tous ces livres, s’ils sont encore disponibles, à la librairie La Brèche. Si l’ouvrage qui vous intéresse n’est pas mis en vente sur le site ou est épuisé, vous pouvez interroger Antoine ou Héléna et passer commande par téléphone.


Contenu :

Généralité sur l’histoire du mouvement trotskyste en France

- Daniel COQUEMA, De Trotsky à Laguiller – Contribution à l’histoire de la IVème Internationale, Toulon, PleinSUD, 1996.
- Daniel COQUEMA, La Quatrième Internationale et les organisations se réclamant du trotskysme en France, mémoire de thèse d’histoire, université d’Aix-Marseille 3, 1993.
- Yvan CRAIPEAU, Le mouvement trotskyste en France, Paris, Syros, 1972, 282p.
- René DAZY, Fusillez ces chiens enragés… Le génocide des trotskystes, Paris, Orban, 1981, 365p.
- Trotskysmes en France, revue Dissidences, Editions Le Bord de l’eau. 2009
- Daniel EROUVILLE, Qui sont les Trotskystes ? (d’hier à aujourd’hui), collection Questions contemporaines, L’Harmattan, 2004, 318p.
- Pierre FRANK, La Quatrième Internationale – Contribution à l’histoire du mouvement trotskyste, Paris, Maspéro, 1973, 152p.
- Pierre LAMBERT, Quelques enseignements de notre histoire, Paris, Sélio, 135p.
- Michel LEQUENNE, Le trotskisme. Une histoire sans fard, Paris, Syllepse, 2005, 360p.
- Jean-Jacques MARIE, Le Trotskysme, Paris, Flammarion, 1977, 192p.
- Jean-Jacques MARIE, Trotsky. Révolutionnaire sans frontières, Payot, Paris, 2006, 624p.
- Jean-Jacques MARIE, Trotsky, le trotskysme et la Quatrième Internationale, Paris, PUF (QSJ n°1830), 1980, 127p.
- François MOREAU, Combats et débats de la Quatrième Internationale, Vents d’Ouest, Hull, 1994.
- Parti communiste internationaliste, Le PCI à Nantes, 40 ans d’efforts pour construire le parti ouvrier, Nantes, Argola, 1982, 57p.
- Jacqueline PLUET, Trotsky et le trotskysme, Paris, Armand Colin, 1971, 86p.
- Jacqueline PLUET-DESPATIN, La Presse trotskyste en France de 1926 à 1968, Paris, Presses universitaires de Grenoble, 1978.
- Jacques ROUSSEL, Les enfants du prophète, Paris, Spartacus, 106p.


Les années 1920-1930

- Eric ATTIAS, Les Trotskystes sous le Front Populaire, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris I Sorbonne, 1982.
- Pierre BROUE, Léon Sédov, fils de Trotsky, victime de Staline, Paris, Éditions ouvrières, 1993, 277p.
- Christian COUDENE, Jean-Paul JOUBERT, René REVOL, Trotsky, l’opposition de gauche et le groupe bolchevik-léniniste en France (1929-1936), mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Grenoble II, 1968.
- Michel DREYFUS, Sur l’histoire du mouvement trotskyste en Europe de 1930 à 1952, in Le Mouvement social, n°96, juillet-septembre 1976, pp. 111-124.
- John Paul GERBER, Militants against the apparatus : the communist opposition in France, 1923-1937, mémoire de thèse d’histoire, Université du Wisconsin.
- Daniel GLUCKSTEIN, Aux origines du trotskysme français, 1924-1929, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris VIII, 1974.
- Jean-Francois GODCHAU, Les Origines de la Quatrième Internationale, mémoire de maîtrise d’histoire, 1976.
- Albert GOLDBERG, Le Mouvement trotskyste en France de 1933 à 1940, Université de Paris I Sorbonne, 1969.
- Robert HIRSCH, Le Mouvement trotskyste en France de 1929 à 1933 : les idées et les hommes, Université de Paris I Sorbonne, 1974.
- Salomon KETZ, De la naissance du groupe Bolchévik-Léniniste à la crise de la section française de la Ligue communiste internationaliste (1931-1936), mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris I Sorbonne, 1974.
- Jacques LEFEVRE, Le Trotskysme et le mouvement ouvrier français (1937-1940), mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Dijon, 1972.
- Nathaniel LONDON, The national question and the left Opposition in France, 1928-1930 : the debate on Alsace and Indochina, Université de Paris VII, 1977.
- Christophe MARCHETTI, Trotsky et les trotskystes vus par l’Humanité dans l’entre-deux guerres (1924-1938), mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Nice Sophia-Antipolis, 1998.
- Christophe MELINAND, Trotskystes et pivertistes, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris I Sorbonne, 1970.
- Nathalie MIHOUDI, Présentations et représentations d’un groupe trotskyste en France : l’exemple du Parti communiste internationaliste, Université de Paris V, 1985.
- Pierre NAVILLE, L’entre-deux guerres. La lutte des classes en France. 1926-1939. Editions EDI. 1975
- Eliane PIRIOU, Histoire du mouvement "trotskyste" en Bretagne de 1935 à 1945, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Rennes II, 1972.
- Rodolphe PRAGER (dir.), Les congrès de la Quatrième Internationale, tome 1 : naissance de la Quatrième Internationale (1930-1940), Montreuil-sous-Bois, La Brèche, 1988, 448p.
- Jean RABAUT, Tout est possible ! Les "gauchistes" français de 1929 à 1944, Paris, Denoël/Gonthier, 1974.
- Laurence VASSEUR, Les Moliniéristes, 1935-1939 : contribution à l’histoire du mouvement trotskyste, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Lille III, 1983.
- Jean-François VILAR, Nous cheminons entourés de fantômes aux fronts troués, Paris, Seuil, 1993, 475p.


La période de la guerre

- Jean-Michel BRABANT, Les partisans de la IVe Internationale en France sous l’occupation (POI, CCI, groupe Octobre) et leur fusion, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris VIII, 1976.
- Jean-Michel BRABANT, Michel DREYFUS, Jacqueline PLUET, La Vérité 1940/1944, EDI, Paris, 1978.
- Pierre BROUE, Raymond VACHERON, Meurtres au maquis, Paris, Grasset, 1997.
- André CALVES, Sans bottes ni médailles. Un trotskyste breton dans la guerre, La Brèche, 184, 158p.
- Jean-Pierre CASSARD, Les Trotskystes en France pendant la deuxième guerre mondiale (1939-1944), mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris I Sorbonne, Paris, Sélio, 1980.
- Jean-René CHAUVIN, Un trotskiste dans l’enfer nazi. Mauthausen-Auschwitz-Buchenwald (1943-1945), Paris, Syllepse, 2006, 248 p.
- Florence COLLET, Les Trotskystes français face à l’occupation nazie : des internationalistes devant la seconde guerre mondiale, mémoire de DEA d’histoire, Université de Lille II, 1997.
- Michel COTTET-EMARD, Le Mouvement trotskyste en France de 1940 à 1944, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Dijon, 1971.
- Yvan CRAIPEAU, Les révolutionnaires pendant la deuxième guerre mondiale. Contre vents et marées (1938-1945), Paris, Savelli, 1977.
- Jacqueline PLUET-DESPATIN, Les Trotskystes et la guerre 1940-1944, Paris, Anthropos, 1980.
- Jacqueline PLUET-DESPATIN, Prolétariat et avant-garde : les étapes du mouvement trotskyste en France (1939-1944), thèse, Université de Paris I Sorbonne, 1975.
- Rodolphe PRAGER (dir.), Les congrès de la Quatrième Internationale, tome 2 : l’Internationale dans la guerre (1940-1946), Montreuil-sous-Bois, La Brèche, 1988, 476p.
- Marie-Noëlle ROUX, Résistance et internationalisme dans la section française de la IVe Internationale, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris X, 1972.


L’après-guerre

- Yvan CRAIPEAU, La Libération confisquée (1944-1947), Paris, Savelli/Syros, 1978.
- Jean-Louis ESCURET, La crise de 1952 et les courants du trotskysme en France, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Clermont, 1976.
- André FICHAUT, Sur le pont - Souvenirs d’un ouvrier trotskiste breton, Éditions Syllepse, Paris, 2003, 246p.
- Alain FOURNIER, La Quatrième Internationale en France et les questions coloniales, 1944-1951, mémoire de maîtrise d’histoire, 1972.
- Gérard GRYZBEK, Les Trotskystes dans les organisations communistes françaises pendant les années cinquante, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris VIII, 1975.
- Jean HENTZGEN, Agir au sein de la classe. Les trotskystes français majoritaires de 1952 à 1955, Mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris I, 2006, 214 p.
- Françoise LAMONTAGNE, Les Trotskystes français et la guerre d’Algérie, mémoire de maîtrise d’histoire, 1982.
- Jean-Guillaume LANUQUE, Le mouvement trotskyste francais et la question coloniale : le cas de la guerre d’Indochine, 1945-1954, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Nancy II, 1995.
- Jean-Guillaume LANUQUE, Les Trotskystes français et la question coloniale : le cas de l’Algérie, 1945-1965, mémoire de DEA d’histoire, Université de Nancy II, 1997.
- Stéphane MICHELET, L’exclusion de la section française de la Quatrième Internationale, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris I Sorbonne, 1980.
- Michel PABLO, La Guerre qui vient, Paris, Imprimerie Saint-Denis, 1952.
- Rodolphe PRAGER (dir.), Les congrès de la Quatrième Internationale, tome 3 : bouleversements et crises de l’après-guerre (1946-1950), Montreuil-sous-Bois, La Brèche, 1988, 475p.
- Rodolphe PRAGER (dir.), Les congrès de la Quatrième Internationale, tome 4 : menace de la troisième guerre mondiale et tournant politique (1950-1952), Montreuil-sous-Bois, La Brèche, 1988, 511p.
- Julien SONESI, L’implantation électorale des mouvements trotskystes de 1945 à 2002, mémoire de maîtrise d’histoire, université de Bourgogne, 2004, 182p.


L’après-68

- Jean-Marie BROHM, Michel FIELD, Jeunesse et révolution. Pour une organisation révolutionnaire de la jeunesse, Paris, Maspéro, 1975.
- Pierrick CARIOU, La Ligue communiste révolutionnaire en Charente-Maritime dans les années soixante-dix, Université de La Rochelle, mémoire de maîtrise, juin 2003, 222 p. et 71 p. d’entretiens.
- Véronique FABUREL, La Jeunesse communiste révolutionnaire d’avril 1966 à juin 1968, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris I Sorbonne, 1988, 112p.
- Anthony GOUAS, Approche des mouvements révolutionnaires. Le cas de la section française de la Quatrième internationale en Bretagne et Pays-de-la-Loire, de 1968 à 1981, mémoire de DEA, Université d’Angers.
- Pauline JARRIGE, Les Organisations politiques d’extrême gauche maoïstes et trotskystes à Bordeaux des lendemains de Mai 68 jusqu’en 1981, mémoire de maîtrise, Université de Bordeaux, 1997.
- Yann KINDO, La Ligue communiste révolutionnaire en Moselle et dans le bassin de Longwy (1968-1986), mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Metz, 1996.
- Alain KRIVINE, La Farce électorale, Paris, Seuil, 1969, 70p.
- Alain KRIVINE, Fred ZELLER, Les Chemins de la révolution, Paris, Balland, 1977, 188p.
- Jean-Guillaume LANUQUE, Jean-Pierre SALLES (débat animé par), "Où en est l’histoire de l’extrême gauche et des mouvements révolutionnaires aujourd’hui ?", in Dissidences, bulletin de liaison des études sur les mouvements révolutionnaires, n°7, décembre 2000, pp. 9-10 (compte-rendu du débat de l’Université d’été de la LCR d’août 2000).
- François LE GROS, La LCR à Caen de 1973 à 1978, maîtrise, Université de Caen, 1990-91, 143 p.
- Jean-Pierre MAGNANT, Les thèmes développés par la presse et les publications trotskystes (1968-1970), mémoire de DES, Université de Poitiers, 1971.
- Philippe MOBBS, De la JCR à la LCR. Histoire d’un parti trotskyste à travers son journal, ROUGE (1966-1981), mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Franche-Comté, 2000.
- Jean-Paul SALLES, La Ligue communiste/Ligue communiste révolutionnaire de 1968 à 1981 : la construction d’un parti révolutionnaire après Mai 68, mémoire de DEA d’histoire, université de Poitiers.
- Jean-Paul SALLES, La Ligue communiste révolutionnaire (1968-1981). Instrument du Grand Soir ou lieu d’apprentissage ?, Editions Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2005, 424p.
- Guillaume TRÈVE, Du trotskysme au Parti socialiste : rencontres et ruptures dans la jeunesse autour des années quatre-vingt, mémoire de l’institut d’Études politiques de Paris, 1992, 133p.
- Pierre TURPIN, Le Trotskysme aujourd’hui, Paris, L’Harmattan, 1988, 204p.
- Pierre TURPIN, Les révolutionnaires dans la France social-démocrate, 1981-1995, Paris, L’Harmattan, 1997, 475p.


Aujourd’hui

- Florence JOHSUA, La dynamique militante à l’extrême-gauche : le cas de la Ligue Communiste Révolutionnaire, DEA de sociologie politique, IEP Paris, 2003, 128 p. + annexes.
- François PACCOU, La diversité idéologique d’un groupe militant. Le cas d’une cellule de la Ligue communiste révolutionnaire, mémoire de maîtrise de sociologie, Université de Lille II, 2003, 99p.
- Philippe RAYNAUD, L’extrême gauche plurielle. Entre démocratie radicale et révolution, Paris, Autrement/Cevipof, 2006, 200p.
- Stéphanie RIZET, La distinction militante. Transformations et invariances du militantisme à la Ligue communiste révolutionnaire, thèse de doctorat de sociologie, Université Paris VII, 2006, 486 p.

Cliquez sur les icônes ci-dessous pour lire ces fichiers.

RaDAR | Rassembler, diffuser les archives de révolutionnaires

Automobile | PTT | Arsenaux | SNCF | RATP | EDF/GDF | Santé | Métalurgie | Banques | Industrie | Fonction publique |

T-shirt
90 ans des mutineries de la Mer Noire

- Un nouveau t-shirt vient d’être imprimé. Il commémore les 90 ans des mutineries de la Mer Noire.

Mais qu’est-ce donc ?

=> 8 euros


Aller à la boutique

L’un des buts de notre association est de collecter les archives de notre courant pour les numériser et de les mettre en ligne. Alors si vous disposez d’archives, nous en ferons un bon usage et vous ferez de la place chez vous.

Vous pouvez télécharger la liste en cliquant ICI

RaDAR est une association qui a pour but de collecter, de rendre accessible, de mettre en valeur les archives papiers, audios, vidéos, générées par l’activité des militants révolutionnaires des origines à 1920, en passant par celle des révolutionnaires du Parti communiste (1920 à 1928), puis de la genèse de la Quatrième Internationale (1928-1938), à la création de sa section française, mais aussi de nombreux groupes marxistes révolutionnaires.

Pour réaliser les objectifs de l’association, ses adhérents :
- achètent, collectent et numérisent des documents,
- mettent régulièrement à jour ce site,
- réalisent des films originaux et des documents audios, ainsi que des DVD regroupant des archives au format PDF en vente ICI

Vous pouvez nous contacter en cliquant ICI

Soutien annuel de 10 euros (ou plus). CLIQUEZ ICI