Vous trouverez 1782 documents d'archives en ligne

Vous êtes ici : Accueil >> Ligue communiste (1929-1935) >> Journaux >>
Journaux

La Vérité

Cette première version du journal est initiée par Léon Trotsky après l’échec des discussions qu’il avait engagé avec un groupe d’oppositionnel à la direction du Parti communiste français qui diffuse le journal Contre le courant. Le Vieux prend contact avec Alfred Rosmer, Raymond Molinier, Pierre Barozine, Jan Van Heijenoort, Pierre Franck, Pierre Naville et Gérard Rosenthal qui se rendent à Prinkipo, où Trotsky s’est réfugié. La Vérité veut rallier les militants communistes qui luttent contre la direction du PCF tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du parti. En quelques mois, les militants qui étaient encore membre du PCF se font exclure. L’Opposition de gauche se renforce encore quand le groupe rassemblé autour de la revue la Lutte de classes se rallie, en janvier 1930. La Vérité devient, dès la fin avril 1930, l’organe d’une nouvelle organisation politique distinct du PCF : la Ligue communiste. La Lutte de classes continue sa parution mais devient la revue théorique de la Ligue.

En août 1934, les militants de la Ligue communiste rentrent dans la Section française de l’internationale ouvrière « à drapeau déployé ». La Vérité devient l’organe du groupe bolchevik-léniniste de la SFIO. Durant cette période d’entrisme, les bolcheviks-léninistes (BL) mène campagne pour la IVe internationale et contre la IIe internationale à laquelle adhère la SFIO. Au XXXIIe congrès, à Mulhouse en juin 1935, les militants BL sont devenus une grosse minorité qui pèse dans les débats du parti.

A cette même période, le PCF effectue un virage à 180 degrés dans sa politique vis-à-vis des Radicaux et ne fait plus obstacle à l’alliance avec ces derniers et la SFIO. Les trotskystes deviennent gênant car il faut que la SFIO donne un gage « d’amitié » aux staliniens, en vue de la création d’un gouvernement de Front populaire. Le groupe bolchevik-léniniste est donc exclu en janvier 1936. La Vérité cesse alors de paraître avec le numéro 255.


La Vérité
- n° 1
- date : 15 août 1929

 

- Aux ouvriers révolutionnaires

Voir ce bulletin


La Vérité
- n° 220
- date : septembre 1934

 

- Notre 3e conférence nationale
- Déclaration : pourquoi nous adhérons à la SFIO
- Grève générale pour renverser Doumergue
- SFIO, SFIC, la voie du débouché
- Réforme de la 2e ou 4e internationale
- Notes internationale : Tunisie, USA, Sarre, Bulgarie, Espagne
- Faisons le point sur l’unité syndicale
- Chronique des boites et des coins : grève à la SECM, métallos d’Argenteuil, aspect de la lutte de classes au central télégraphique, le Front unique à Suresnes, meeting pour les soldats bulgares, comité d’action à Asnières, "manifestationé à Versailles, Puteaux, dans le 3e et le 4e, au conseil national des PTT,
- Le coin des jeunes
- L’adhésion de l’URSS à la SDN
- Allemagne : comment la police hitlérienne brise et corrompt les militants
- Allemagne : avant l’exécution, lettre d’un combattant prolétarien
- Espagne : la police utilise les gaz contre les manifestants
- Pour l’unité des révolutionnaires
- Plus que jamais la milice du peuple
- Lettres de la caserne
- La Vérité est votre journal

Voir ce bulletin


La Vérité
- n° 232
- date : 28 mars 1935

 

- Encore une fois où va la France ?

Voir ce bulletin

RaDAR | Rassembler, diffuser les archives de révolutionnaires

Automobile | PTT | Arsenaux | SNCF | RATP | EDF/GDF | Santé | Métalurgie | Banques | Industrie | Fonction publique |


Drapeau rouge n° 3

- Chronique de 1936 (3) : la révolte des calicots
- Page de réclame
- Avril 1966 : naissance de la Jeunesse communiste révolutionnaire
- Il était un journal : Quatrième internationale
- Dossier : la grève des cheminots de 1910
- Dossier : princes, marquis et barons du rail
- Dossier : c’est la thune qu’ils auront !
- Dossier : les causes de l’échec
- Dossier : défi au bon sens
- Dossier : citoyens ! (Manifeste de la SFIO)
- 17 avril 1950 : un homme est mort
- 17 avril 1950 : le sang d’un ouvrier français
- Anjou, 1936-1939 : être militant du Parti ouvrier internationaliste


Aller à la boutique

L’un des buts de notre association est de collecter les archives de notre courant pour les numériser et de les mettre en ligne. Alors si vous disposez d’archives, nous en ferons un bon usage et vous ferez de la place chez vous.

Vous pouvez télécharger la liste en cliquant ICI

RaDAR est une association qui a pour but de collecter, de rendre accessible, de mettre en valeur les archives papiers, audios, vidéos, générées par l’activité des militants révolutionnaires des origines à 1920, en passant par celle des révolutionnaires du Parti communiste (1920 à 1928), puis de la genèse de la Quatrième Internationale (1928-1938), à la création de sa section française, mais aussi de nombreux groupes marxistes révolutionnaires.

Pour réaliser les objectifs de l’association, ses adhérents :
- achètent, collectent et numérisent des documents,
- mettent régulièrement à jour ce site,
- réalisent des films originaux et des documents audios, ainsi que des DVD regroupant des archives au format PDF en vente ICI

Vous pouvez nous contacter en cliquant ICI

Soutien annuel de 10 euros (ou plus). CLIQUEZ ICI